Chemise Bruyère de Deer&Doe, par Jean-Michel Apeuprès

Défis techniques : faire correspondre les motifs du tissu, coudre entièrement à la surjeteuse

 

Aujourd’hui je suis super contente parce que j’ai réussi à faire de jolies photos de ma chemise Bruyère. Merci Make My Lemonade pour les conseils au top lundi dernier, et merci mon chéri pour le coaching vestimentaire et la prise de photos:).

20160522_141233

Par contre aujourd’hui je suis pas tout à fait contente quand même parce qu’elle a un défaut, et alors, quel défaut… Sur cette photo, là, comme ça, on la trouve plutôt pas mal. D’ailleurs, moi aussi je l’adore mais seulement de trois-quarts. Pourquoi ? Attendez d’arriver en bas de l’article…

Le motif maléfique

La chemise bruyère, avant de la commencer, je la voyais de 2 façons : soit en chambray, soit à gros carreaux vichy. Alors quand je suis tombée sur ce vichy à carreaux de 5cm sur 5, j’ai sauté sur l’occasion ! Je n’avais pas pensé à un tout petit détail : il y a 3 pinces et 2 plis sur la Bruyère, et chacune des pinces a une largeur différente. Ça ne m’a pas découragée, me suis appliquée, j’ai passé un temps fou à réfléchir à l’alignement du motif avant de couper le tissu, j’ai même coupé plusieurs pièces plusieurs fois… Je crois bien que j’ai même tiré la langue tellement je me suis appliquée, c’est dire !

20160420_182354

J’ai recommencé les pattes de boutonnage parce que je n’aimais pas le rendu des carreaux coupés dans le droit-fil

20160522_140948

Oh la belle soupe de carreaux !

Mais même en me concentrant sur l’alignement des carreaux au découpage, il m’a complètement échappé et j’ai un beau décalage entre le côté gauche et le côté droit de la chemise. Comment est-ce possible, en partant de deux pièces parfaitement symétriques ? Eh bien ça c’est à cause du deuxième point :

 

La technique de feignasse

J’ai voulu savoir si la surjeteuse pouvait me faire gagner du temps en sautant l’étape de l’assemblage à la machine à coudre. Eh oui, une seule machine qui fait tout deux fois plus vite, ça me faisait rêver. En fait ce n’est pas si pratique que ça en a l’air…

Contrairement à la machine à coudre, la table de la surjeteuse n’est pas graduée : on ne sait pas à quelle distance du bord on est en train de coudre. Et comme elle coupe en même temps, impossible de vérifier une fois que c’est fait, c’est trop trad. Moi qui suis maintenant habituée à coudre sans épingles ou presque, et à me repérer aux lignes sur la machine (car les patrons Deer&Doe comprennent une marge de couture de 1.5 cm, plus besoin de tracer les lignes, pratique !), je me suis fait surprendre à voir mon tissu partir parfois un peu de travers, parfois vers la droite, parfois vers la gauche… mes marges de coutures font parfois 1 cm, parfois 2 selon les endroits. Les pièces ne sont donc plus du tout symétriques et tout l’ensemble est de travers.

Une fois le dernier bouton cousu, j’ai couru me planter devant le miroir, j’ai poussé un tonitruant « AH, C’EST BIEN MOCHE ! » et alors seulement, j’ai réalisé l’ampleur des dégâts.

20160522_141424

Le décalage à la ceinture est de presque 2 cm. Et je ne l’ai même pas vu en cousant les boutons… Ce qui est étrange c’est que les deux pans de la chemise sont parfaitement alignés au col et en bas: si je bouge les boutons pour aligner la ceinture, elle sera quand même de travers !

20160522_141025

De dos je ne la trouve vraiment pas si mal ! Et, point positif, je ne me suis pas trompée : ce tissu est effectivement dément sur ce modèle. Mais le monde est ainsi fait qu’on ne peut pas porter qu’une face d’un vêtement… si je veux vraiment porter fièrement une Bruyère, il va falloir que je la recommence, cette fois sans zapper l’étape machine à coudre…

 

Publicités

5 réflexions sur “Chemise Bruyère de Deer&Doe, par Jean-Michel Apeuprès

  1. Non, ce n’est pas la fautre de la machine si vous avez décalé les carreaux et les lignes.
    Le fait est que pour avoir le raccord il faut mettre le tissu en double vous pliez le tissu et vous tracer votre pièce en plaçant le milieu devant (là où va votre patte de boutonnage) au bord de la pliure verticalement et non horizontalement. Ce qui compte ce sont les raccords horizontaux et non verticaux, car au contraire ici vous avez fait bande rouge contre bande rouge donc vous n’êtes pas raccord non plus – il aurait fallu avoir rouge et blanc. Mais ça importe moins puisqu’elles sont séparées par la batte de boutonnage.
    Quand à vos marges de couture surtout avec la surfileuse, il faut tracer un petit trait à droite de votre pied de biche et suivre ce trait sans jamais le dépasser. Je ne sais comment est votre surfileuse mais il doit y avoir un bord que vous ne devez pas dépasser et aussi savoir contrôler la vitesse de votre machine. Apprenez à doser votre pression avec votre pied surtout au départ, de sorte que votre tissu glisse doucement et que ça ne parte pas dans tous les sens.

    J'aime

    • Merci Angélique! C’est tout à fait, ça j’ai passé beaucoup de temps à aligner dans le sens vertical et un peu négligé le sens horizontal. Je souhaitais donner un effet de symétrie avec les deux bandes rouges au milieu, je ne savais pas qu’on ne fait pas comme ça habituellement.
      Sur ma surjeteuse il n’y a pas de marque à droite, j’en ai fait une mais à mon avis je l’ai mal placée, je vais la refaire. Depuis je me suis aperçue qu’il y a deux marques sur le pied-de-biche de la surjeteuse qui correspondent à l’emplacement des aiguilles, pour les prochains projets (que j’aurai cousu à la machine tant que je ne serai pas un peu plus sûre de moi à la surjeteuse) je n’ai qu’à faire passer la couture au niveau du trait de l’aiguille de gauche et ce sera beaucoup plus net !

      J'aime

  2. Pingback: Wishlist #2 Juin 2016 | C'est le métier qui rentre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s