L’éthique, les animaux et le cri de la carotte

Je fais partie de ces personnes qui considèrent qu’on s’exprime aussi bien avec son portefeuille qu’avec son bulletin de vote.

Sachant cela, je fais naturellement aussi partie de ces personnes qui aimeraient bien que chacun de leurs achats corresponde à leurs valeurs, mais qui n’ont pas le budget qui va avec.

Par conséquent, je suis là encore pétrie de contradictions. Je suis contre les méthodes de management d’Amazon, je préfère soutenir un maximum les PME et autres artisans-commerçants établis en France, mais quand j’ai eu besoin de me faire livrer un produit très rapidement, j’ai souscrit au mois d’essai gratuit Amazon Premium pour être livrée le lendemain sans payer 10 euros de frais de port.

Dernièrement la blogueuse/youtubeuse Coline, de la chaîne « et pourquoi pas coline » a posté une vidéo sur la laine, et pourquoi les végans n’en portent pas :

(Remarquez qu’on peut parler véganisme sans juger, expliquer sans s’énerver, et par-dessus le marché rester polie dans les commentaires.)

En tant que consommatrice qui essaie de faire coïncider autant que possible ses convictions et ses achats, sa vidéo me donne à réfléchir aux matières que j’utilise pour mes hobbies. Je suis tiraillée entre mon envie de « bien » consommer, et mon adoration pour la laine mérinos… ça peut pas être vrai, ce qu’elle dit, hein ?

Mon esprit critique (et mon envie de me rassurer) me fait remarquer qu’elle ne cite pas de sources : d’où viennent ses infos ? Sont-elles fiables ? De même, quand elle parle de l’arrachage des poils des lapins angora, je me dis « oui mais si ça se trouve c’est pas des élevages français… il doit bien y avoir des normes différentes en France, plus respectueuses ! »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Hein dis c’est pas vrai ?

En fait la question des normes appliquées en France, après recherche, n’est pas très pertinente. D’après les infos que j’ai trouvées (sur des sites non partisans), l’écrasante majorité de la laine vendue en France provient de l’étranger. Elle est achetée par lots à des négociants et sa traçabilité est pratiquement impossible. Même si je trouvais les normes d’élevage fixées par le ministère de l’agriculture ou par l’union européenne, ça ne me rassurerait pas sur le traitement des animaux qui ont fourni la laine que je tricote, qu’elle ait été achetée à une petite boutique française ou sur internet.

On dirait bien que je vais avoir du mal à refermer cette boîte de Pandore… Mais du coup, si je décide de ne plus tricoter de laine animale, il faut que je me tourne vers le coton ou les matières synthétiques, très discutables elles aussi écologiquement, et exit les petites boutiques de laine teinte à la main en France, je devrais retourner vers des marques plus conventionnelles… qui ne produisent pas en France. Du coup plus d’engagement local, fini les petites entreprises… qu’est-ce qu’on fait alors ? On arrête de tricoter et on achète nos vêtements made in China, et on engraisse les multinationales  ?

SONY DSC

En fait à moins de vivre en autosuffisance, il me semble impossible de vivre à 100% en accord avec tout ce qui me tient à cœur.

J’ai été végétarienne pendant environ un an, et j’essaie encore de ne pas trop manger de viande. Combien de fois j’ai pu entendre « et la carotte, si ça se trouve elle a mal quand tu la coupes » (« wow tu as tellement raison ! LIBERONS – LES CAROTTES ! LIBERONS – LES CAROTTES ! » said no vegan ever). Combien de fois j’ai pu entendre/lire : « ah ouais t’es écolo mais tu conduis une voiture, donc tu pollues, et tes vêtements sont fabriqués en Chine, donc tu t’intéresses plus au bien-être animal qu’aux enfants qui ont fabriqué ton pantalon. » Certes. Mais toi aussi tu t’habilles chez H&M, et toi aussi, t’as une voiture, donc sur ces points tu pollues autant que moi, mais toi en prime tu manges de la viande, donc tu auras beau pointer tous les défauts que tu veux dans mon comportement, fous-toi de ma gueule si tu veux, ça n’invalide pas mon discours et ça n’efface pas les défauts de TON comportement. La paille, la poutre, l’œil du voisin, tout ça.

carottes

C’est là que je dois me souvenir que je n’ai pas à me sentir responsable personnellement de tout ce qui ne va pas dans le monde. Je suis consciente de ce qui ne va pas, j’essaie de donner une direction à mon comportement, en faisant au mieux avec mes moyens, et c’est déjà plus que ce que font la plupart des insurgés du cri de la carotte. L’engagement ce n’est pas un concours permanent. Je fais déjà ce que je peux à mon petit niveau, je sais que ce n’est pas parfait mais je m’en contente pour le moment.

Même si la vidéo de Coline m’a ouvert les yeux sur une problématique que je ne connaissais pas (ou que je feignais de ne pas connaître, en tout cas), je ne pense pas que je changerai d’avis, du moins pour l’instant. En attendant de trouver LA marque qui proposerait un fil synthétique non polluant, produit en France de façon artisanale et qui ne coûte pas 3 mois de salaire, je continuerai sûrement d’acheter de la laine mérinos, mais je le ferai en sachant ce qu’il en est des conditions d’élevage. Par contre pour l’angora et le cachemire… je crois que c’est mort. Si mon comportement ne change pas dans l’immédiat, l’idée fera peut-être son chemin ?

Publicités

2 réflexions sur “L’éthique, les animaux et le cri de la carotte

  1. Quand on veut bien faire, à tous les niveaux, on se retrouve souvent le bec coincé entre l’enclume et le marteau, ou les fesses prises au piège entre la peste et le choléra. Mais la prise de conscience, à quelque sujet que ce soit, est déjà le début du chemin vers autre chose, autrement, en effet !

    J'aime

  2. Pingback: Bye Winter | C'est le métier qui rentre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s