Bye Winter

Je ne sais pas où est passé le mois de mars. Sans rire, lundi dernier on s’apprêtait à fêter la Saint-Valentin, j’ai cligné des yeux et paf, mon anniversaire est passé, c’est l’heure d’été, il commence à faire trop chaud pour porter ses pulls en tricot…

Qu’est-ce que j’ai bien pu fabriquer de mi-février à mi-mars pour que le temps passe si vite ?

J’ai pris le train, 2 fois, 8h à chaque fois. J’ai été (et suis toujours) pas mal impliquée dans des projet musicaux, mais surtout, j’ai beaucoup tricoté, enfouie sous un plaid en maudissant le mauvais temps. J’ai commencé à entendre des « ça y est c’est le printemps » dès la mi-février, alors pour les toulousains, certainement, mais pour les nordistes il nous a fallu attendre encore un bon mois pour voir les fleurs éclore et les températures remonter un peu.

Certains de mes tricots de mars méritent leur article rien qu’à eux, je me les garde sous le coude, en revanche j’ai bien envie de présenter maintenant 3 petits projets qui m’ont permis de faire passer ce mois à toute vitesse.

Je commence par les chaussettes « Cup of Tea » en Phil Folk 50 coloris givre.

20170324_130428

J’ai bien aimé tricoter cette laine, mais j’ai moins aimé tomber en panne aux 3/4 du projet alors que Phildar indique qu’une pelote suffit pour une paire de chaussettes. J’ai du en racheter une qui évidemment ne provient pas du même bain, et ça se voit. Dommage.

 

Ensuite j’ai enchaîné avec un bonnet en laine La Bien Aimée, j’ai été conquise par les photos du modèle Constellate : le motif qui rappelle des torsades, mais entièrement tricoté en côtes 1/3, ça m’a beaucoup plu. Le motif se fait en piquant dans les rangs du dessous et en faisant des boucles avec la laine, c’est facile et le résultat est bien épais et chaud.

20170324_130103

Et pour finir, une deuxième paire de chaussettes : les City Rollers, tricotées en Madeline Tosh. J’ai été bluffée par la douceur de cette laine, c’est plus doux que des chaussons.

20170324_130254

La laine Madeline Tosh m’a également réservé une bonne surprise, puisqu’elle provient d’élevages qui ne pratiquent pas le mulesing, dont je parlais dans mon article sur le tricot éthique. Je l’ignorais et je suis ravie d’apprendre que ce n’est pas si difficile de trouver de la laine « éthique ».

20170324_125912

Ici aussi, on a l’impression que les deux chaussettes ont été tricotées avec 2 pelotes différentes, mais il s’agit bien du même écheveau, bizarrerie due à la teinture artisanale à la main je suppose. Elles sont très légères, et je pense qu’elles pourront m’accompagner une partie du printemps sans pour autant être trop chaudes.

20170324_130158

Et la couture, dans tout ça ?

Je n’ai pas eu du tout envie de coudre depuis quelques semaines. Pas eu beaucoup le temps, non plus, mais l’inspiration a frappé au cours d’une sortie shopping dont je suis rentrée bredouille, mais des idées plein la tête, et je compte m’y remettre très bientôt (enfin quand les 4-5 concerts d’avril seront passés, une broutille !).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s